LG : membre adhérent du collectif Uniclima

Déc 14, 2020 | Climat, Les rendez-vous d'interclima par Uniclima

Pourquoi c’est important de participer à ce collectif Uniclima ?

Comme la plupart des constructeurs en France, nous sommes adhérents du collectif Uniclima car nous souhaitons participer aux travaux qui sont faits au sein d’Uniclima. C’est aussi l’occasion de faire le point et de partager sur les aspects techniques et sur la réglementation. Pour agir contre le réchauffement climatique et réduire les émissions de gaz à effet de serre, la réglementation européenne F-Gaz prévoit l’interdiction progressive jusqu’en 2030 de l’utilisation de certains fluides frigorigènes utilisés dans les installations frigorifiques. En tant qu’industriel, on est au cœur de l’innovation pour nous adapter et proposer des produits au marché.

Quelle est la problématique pour un groupe comme LG ?

LG intervient non seulement sur la France mais aussi dans tous les pays Européens. Les réglementations et les normes sont parfois identique ou totalement différentes d’un pays à l’autre. Il faut donc adapter tous nos produits à l’ensemble des pays. Ce n’est pas évident car il faut pouvoir mettre en place les investissements nécessaires à la production. LG est très en avance sur toutes ces normes écologiques, c’est une de ces valeurs. Avoir un questionnement sur les techniques à venir nous pousse à innover et est très stimulant. Nous travaillons aussi à mettre au meilleur coût les produits pour les utilisateurs.

 

Ces innovations partent-elles d’un constat, d’un accident ?

On est soumis à différents phénomènes. Le premier, c’est souvent on subit et on innove pour s’adapter. Le deuxième, on est innovant et on est suivi. On se trouve très souvent dans ces deux positions. Le monde de la construction est déjà en avance face à la transition écologique.

A propos de la réglementation sur les fluides frigorigènes. Elle définit un planning allant jusqu’en 2030 qui instaure la planification de la diminution progressive de mise sur le marché des fluides frigorigènes à fort PRG* (pouvoir de réchauffement Global). Le PRG (appelé aussi GWP ou PRP) indique son potentiel de réchauffement, sur une durée donnée de 100 ans, pour 1 kg émis dans l’atmosphère, par rapport au CO2.

 

🎤 Les intervenants aux micros de Batiradio :

  • Patrick Moudéké, Directeur Process, Business Développement Europe chez LG Electronics
  • Arno SICOT, chroniqueur

Autres articles autour du même thème.

Fondamentaux et enjeux de la RE2020

Fondamentaux et enjeux de la RE2020

En France, le secteur du bâtiment représente plus de 40% des consommations énergétiques et près de 25% des émissions de CO2 pour sa seule phase d’utilisation. A ces émissions, il faut ajouter l’impact des produits de construction et équipements du bâtiment qui...

lire plus
play_arrow
Titre Auteur
volume_up