715 millions d’euros pour accompagner la digitalisation des entreprises françaises

Mar 15, 2021 | Actualités et événements

Voici une excellente nouvelle pour les PME françaises et en particulier les TPE pour les très petites entreprises. On le sait, celles-ci n’ont parfois pas les moyens de bâtir une véritable stratégie digitale pourtant aujourd’hui incontournable. Bpifrance s’est emparé du sujet et va bientôt lancer, grâce à un accord de partenariat conclu avec le Fonds européen d’investissement (FEI), un nouveau produit de garantie, la Garantie de prêt France Num, destiné au financement de la transformation numérique. Au total, 715 millions d’euros vont pouvoir ainsi être distribués à ces entreprises.

De manière similaire au PGE, le fameux prêt garanti par l’Etat, ce sont les banques françaises qui vont accorder ces prêts aux PME et TPE. Cette enveloppe est fournie par l‘initiative de numérisation dans le cadre du programme Compétitivité des petites et moyennes entreprises (Cosme) de la Commission européenne qui vise à améliorer l’accès au financement des PME.

Selon les précisions de Bpifrance, la Garantie de prêt France Num pourra couvrir 80 % des prêts dans la limite d’un plafond de 50 000 euros. Son objectif : permettre un accès au financement sans obligation pour la PME de fournir des garanties matérielles supplémentaires.

Thierry Breton, commissaire européen chargé du Marché intérieur s’est félicité de cette initiative : « Les PME européennes ont besoin de notre soutien pour maîtriser la transformation numérique et s’intégrer pleinement dans les chaînes de valeur européennes et mondiales.

Et le patron de bpifrance Nicolas Dufourcq de renchérir : la digitalisation des petites entreprises françaises est particulièrement cruciale pour s’adapter aux conditions créées par la crise Covid-19 et pour rebondir, dit-il.

Ce nouveau produit, déployé par nos partenaires bancaires, va aider les PME à accélérer leur transformation en apportant un financement immédiat pour renforcer leur présence en ligne, digitaliser les relations avec ses partenaires, voire améliorer le télétravail… »

A l’heure où certaines entreprises, ralenties par la crise Covid, risquent de remettre en question leur stratégie digitale, voici une aide aux investissements qui tombe à pic.

 

Intervenant : Fabrice Cousté, journalisté Batiradio

Pour aller plus loin :

Début 2021, BPIFrance en partenariat avec le Fonds européen d’investissement (FEI) a annoncé la création de la Garantie de prêt France Num. Ainsi, 715 millions d’euros pour accompagner la digitalisation des entreprises françaises ont pu être débloqués. Quels sont les enjeux ? Comment fonctionne la Garantie de prêt France Num ? Voici toutes les explications.

Rappel des enjeux de la digitalisation des entreprises françaises

La digitalisation est un levier majeur de la compétitivité des entreprises. Gains de productivité, performance, fiabilité, image de l’entreprise, autant d’avantages sur lesquels devraient pouvoir miser les entreprises françaises. 

Les dirigeants qui n’étaient pas encore convaincus de la nécessité d’initier ce changement ont d’ailleurs été rattrapés par la réalité avec la crise sanitaire et les confinements successifs. Les entreprises qui avaient déjà mis en place des process et des outils digitaux ont pu continuer à travailler plus facilement, et à rester visibles de leurs prospects et clients.

Mais le principal frein à cette transformation reste l’aspect financier. En effet, cela représente parfois un investissement important, notamment pour les petites structures comme les PME et les TPE.

Thierry Breton, commissaire européen chargé du Marché intérieur, affirme d’ailleurs que : « Les PME européennes ont besoin de notre soutien pour maîtriser la transformation numérique et s’intégrer pleinement dans les chaînes de valeur européennes et mondiales.».

Quant à Nicolas Dufourcq, le patron de BPIFrance, il précise que « la digitalisation des petites entreprises françaises est particulièrement cruciale pour s’adapter aux conditions créées par la crise Covid-19 et pour rebondir. Ce nouveau produit, déployé par nos partenaires bancaires, va aider les PME à accélérer leur transformation en apportant un financement immédiat pour renforcer leur présence en ligne, digitaliser les relations avec ses partenaires, voire améliorer le télétravail… ».

En effet, l’enveloppe de 715 millions d’euros débloquée pour accompagner la digitalisation des entreprises françaises s’inscrit parfaitement dans cette logique.

Garantie de prêt France Num : Le dispositif  

Le principe de la Garantie de prêt France Num

La Garantie de prêt France Num qui sera assurée par BPIFrance permet de couvrir 80 % du montant du prêt accordé par un établissement bancaire à une entreprise pour la digitalisation de son activité, dans la limite d’un plafond de 50 000 €.

L’objectif est donc de limiter le risque pour les banques en leur apportant une garantie BPIFrance en cas d’impayé de la part de l’entreprise. Cela doit faciliter les accords de prêt. Toutefois, la banque reste seule décisionnaire et tient nécessairement compte de la capacité de remboursement de l’entreprise, comme pour n’importe quel prêt. De même, les conditions de prêt (taux, etc.) sont à la discrétion de la banque.

Il s’agit ici de permettre à l’entreprise de bénéficier d’un prêt sans avoir à se porter caution ou à apporter elle-même une garantie. Et la banque jouit d’une garantie sérieuse.

Le prêt en question peut être accordé pour une durée allant de 2 à 5 ans. 

Enfin, le coût de la garantie correspond à 0,70 % du prêt. Par exemple pour un prêt de 10 000 €, la garantie BPIFrance revient à 70 € au frais de l’entreprise.

Les critères d’éligibilité

La Garantie de prêt France Num est réservée aux petites entreprises. Sont éligibles au dispositif les entreprises de moins de 50 salariés créées depuis au moins 3 ans.

Peuvent être financés, les investissements matériels et immatériels pour la digitalisation. 

Sont ainsi éligibles les projets suivants :

  • la modernisation des procédures de recrutement ;
  • la gestion de la logistique ;
  • la sécurité informatique ;
  • l’achat de logiciels ou de licences ;
  • la formation à l’utilisation des technologies numériques ;
  • le recrutement de nouvelles compétences en numérique ;
  • etc.

Toutefois, sont exclus du dispositif, les investissements relatifs à un crédit-bail, au financement du fonds de roulement ou encore au refinancement des crédits en cours.

La Garantie de prêt France Num a permis de d’allouer 715 millions d’euros pour accompagner la digitalisation des entreprises françaises. En principe, les entreprises éligibles pouvaient signer un prêt qui bénéficie de la garantie de prêt France Num jusqu’au 30 juin 2022. Mais il est possible que l’opération soit réitérée à l’avenir.

Autres articles autour du même thème.

Le Grand Témoin avec Franck RIESTER

Le Grand Témoin avec Franck RIESTER

Franck Riester a annoncé mi-septembre la création d’un dispositif "Equipe France Business" pour dynamiser les réseaux de soutien aux entreprises à l'international. Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur affirme aussi que les entreprises pourront s’appuyer...

lire plus
play_arrow
Titre Auteur
volume_up