Comment améliorer la qualité d’air intérieur dans l’habitat individuel ?

Nov 25, 2020 | En aparté avec Maison à part, Usagers & Habitants

Quoi de neuf dans l’habitat individuel ?

L’air intérieur que nous respirons est aussi pollué, sinon davantage, que l’air extérieur. Comment résoudre ce problème ? Outre aérer en ouvrant sa fenêtre régulièrement pour recycler l’air, certains objets et matériaux permettent d’améliorer la qualité d’air intérieur, notamment la peinture. Cette dernière émet historiquement des COV et pollue la qualité d’air du logement.

 

 

Aujourd’hui, on peut choisir des peintures sans émissions labellisées, mais aussi des peintures actives, dépolluantes, qui vont capter les particules nocives de l’air et les transformer en vapeur d’eau. D’autres matériaux brevetés, par exemple la plaque de plafond, de sol, la résine, l’enduit…Bref tous les éléments de la pièce ou presque sont disponibles dans une version dépolluante.

Sans faire de travaux, il existe malgré tout des solutions : les appareils de purification d’air. Ils vont capter l’air pollué et le purifier, avec également la possibilité de le rejeter à température différente. Composés de filtres à plusieurs niveaux pour bloquer les particules, les plus efficaces sont ceux qui en possède le plus !

Quelques innovations : les pots de fleurs, rideaux, et autres meubles pouvant filtrer l’air. Enfin, installer une VMC avec des filtres permet de gérer la qualité d’air sur l’ensemble du logement, plutôt que dans une seule pièce, comme c’est le cas pour les solutions précédentes.

 

🎤 Les intervenants aux micros de Batiradio :
  • Rouba NAAMAN-BEAUVAIS
  • Stéphanie THIBAULT

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up