Carton plein pour MaPrimRenov au premier semestre 2021

Juil 23, 2021 | Actualités et événements, Usagers & Habitants

C’est un véritable plébiscite ! La demande de la prime à la rénovation énergétique ne faiblit pas.

Avec 382 442 demandes déjà été déposées depuis le début de l’année, le dispositif MaPrimeRénov’ connaît une très forte dynamique et accélère encore au 2e trimestre: 195 000 contre 185 000 au 1e trimestre 2021 selon le bilan de l’Agence national de l’habitat (Anah). Avec un délai moyen de réponse de 11,5 jours ouvrés, 297 003 dossiers ont été acceptés, pour un montant total de 862 millions d’euros de prime Les propriétaires bailleurs se ruent sur le dispositif car, on le rappelle, MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux d’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. Sur le podium des travaux plébiscités, c’est le changement de système de chauffage qui arrive en tête (64%), suivi des travaux d’isolation (32%). Les autres travaux (ventilation, audit, etc.) et l’assistance à maîtrise d’ouvrage représentent seulement 4% des demandes. Concernant la typologie de bénéficiaires, il est intéressant de noter que ce sont les ménages modestes et très modestes qui bénéficient en majorité du dispositif MaPrimeRénov’, avec 63% des dossiers déposés depuis le début de l’année, précise l’Anah. Les ménages aux revenus intermédiaires sont également présents (33% des demandes). Et le taux de satisfaction à l’issue de ces travaux atteint quant à lui 97% des bénéficiaires. Par ailleurs, les régions Hauts de France, Auvergne Rhône Alpes et Ile de France sont les régions qui comptent le plus de dossiers déposés. Enfin, le taux de satisfaction à l’issue de ces travaux atteint quant à lui 97% des bénéficiaires.

Le succès du dispositif est tel que le gouvernement a fixé de nouveaux objectifs à l’Anah. Il prévoit ainsi 700 000 à 800 000 primes distribuées en 2021, contre 500 000 initialement prévues. Le budget prévisionnel alloués à MaPrimeRénov’ a été augmenté à 2,4 milliards d’euros, contre 1,7 milliards en début d’année, afin de répondre à l’engouement des Français pour la rénovation énergétique. Une façon de lutter efficacement contre les passoires énergétiques et à plus long terme de se rapprocher des objectifs en termes d’émissions de gaz à effet de serre. En d’autres termes de souscrire au slogan affiché sur le site internet MaPrimeRenov.gouv.fr : Mieux chez moi, mieux pour ma planète !

Intervenants : Fabrice Cousté. 

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up