Les Immeubles à Destination Indéterminée

Nov 26, 2020 | Désirs d'architectes, Usagers & Habitants

Les espaces modulables, les Immeubles à Destination Indéterminée (IDI) en trois mots flexibilité, durabilité, réversibilité.

Réécoutez la conversation : 

Un vent de liberté souffle sur l’architecture. Elle s’affranchit des normes, des conventions, du temps. À l’image de la génération des Millennials, elle veut tout, sans attendre, tout en faisant preuve d’une grande capacité d’adaptation. L’architecture devient mutante, agile, éphémère, adaptée à nos modes de vie modernes de plus en plus changeants, de plus en plus nomades, dans lesquels un smartphone et un ordinateur suffisent à nous transporter instantanément « au bureau ».

L’architecte Anne Demians imagine les tours Black Swans, « des Immeubles à Destination Indéterminée », capables de se transformer en bureaux ou en logements selon les besoins. Les tiers lieux fleurissent un peu partout en France et mixent les usages : travail, sport, logement, culture, engagement. L’entrepreneur Philippe Barre pratique le « hacking territorial » en créant l’éco-village Darwin, un tiers lieu qui réinvente une vie multiple et foisonnante où les publics se mélangent, en utilisant le moins de ressources possibles. Devant la multiplication des friches occupées par des architectes et des artistes, l’anthropologue Saskia Cousin s’interroge sur leur rôle de soupape dans nos vies et nos villes ultra-normées.

 

 

🎤 Les intervenants aux micros de Batiradio :
  • Anne DEMIANS, architecte,
  • Francis SOLER, architecte,
  • Guillaume Loizeaud, directeur du Mondial du Bâtiment
  • Cendrine Dominguez, co-fondatrice Habitascopie.

 

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up