L’acoustique : nouveau confort de vie

Mai 20, 2021 | Série tendances et design, Usagers & Habitants

Neuf Français sur dix disent subir chaque jour des nuisances sonores.

C’est le cas notamment dans les logements. L’acoustique est donc un sujet sensible et de plus en plus pris en compte par les architectes d’intérieur. Sylvie Hoarau estime donc qu’il y a un avant et un après chantier quand elle parle de l’opération réalisé à Paris face à la Tour Eiffel chez un particulier exigeant. Une construction de la fin des années 50, face à la Tour Eiffel équipé d’un chauffage au sol.

Un acousticien est venu sur place. Un cahier des charges a été dressé. Pour répondre aux contraintes elle ne pouvait poser que du carrelage. Il a fallu descendre le plafond de 10 centimètres car les spots font des ponts phoniques. Pas question pour autant de parler de surcoût. Les choix acoustiques doivent être anticipés pour limiter les impacts économiques.

Désormais plus que jamais, Sylvie Hoareau prend en compte ce sujet de l’acoustique car c’est un confort et « l’architecte se doit d’apporter du confort. »

Intervenant : Sylvie Hoareau

Pour aller plus loin :

9 français sur 10 déclarent subir des nuisances sonores au quotidien. Cela comprend aussi bien les bruits extérieurs que ceux perçus une fois rentrés chez soi. C’est pourquoi, les architectes, y compris les architectes d’intérieur, se saisissent de plus en plus de la question notamment sur les projets de rénovation. L’acoustique serait-elle devenue le nouveau critère de confort de vie ? En tout cas, elle pèse de plus en plus dans la balance.

Pourquoi l’acoustique est-elle un sujet aussi sensible ?

L’acoustique est un sujet sensible, car elle dépend de la perception et de la tolérance de chacun au bruit. Il est extrêmement difficile d’anticiper le niveau sonore que pourra supporter une personne. Toutefois, il existe désormais des normes acoustiques qui imposent une certaine performance phonique des bâtiments, à l’instar de la performance énergétique.

Mais l’isolation phonique n’a pas toujours été une préoccupation dans le secteur du bâtiment. C’est pourquoi de nombreux bâtiments anciens ne permettent pas à leurs occupants de se protéger correctement des pollutions sonores.

Or, les gens sont très attachés au bruit ou plutôt à l’absence de bruit, et tout particulièrement lorsqu’ils sont chez eux. Ils sont énormément sollicités quand ils sont à l’extérieur et souhaitent que leur logement soit un havre de paix, joli, confortable et agréable d’un point de vue acoustique.

Ce besoin s’est encore accru avec le développement du télétravail qui impose d’avoir un minimum de calme pour se consacrer à son travail.

En somme, si pendant longtemps la luminosité a été l’un des principaux critères recherchés dans un logement, l’isolation phonique est devenue tout aussi importante.

Acoustique et esthétique : Faut-il choisir ?

Les travaux liés à l’amélioration du confort phonique ne se font pas nécessairement au détriment de l’esthétisme. En effet, dans la mesure où ce besoin est anticipé, le projet de rénovation peut l’intégrer à part entière. Ainsi, le choix des matériaux, mais aussi des éléments de décoration sera fait selon le double critère du bruit et du design.

En effet, le bruit est conduit par tout ce qui touche la cloison y compris la cheville qui tient la barre de rideau ou un cadre accroché au mur. De même, les spots sont des ponts thermiques à maîtriser. Il faut donc en tenir compte lors de la conception du projet. Ce qui compte vraiment, c’est l’espace laissé entre la cloison et l’isolation, car c’est ce vide qui permet de réduire efficacement le bruit perçu.

De plus, le fait d’anticiper le confort acoustique permet d’éviter des surcoûts liés à des travaux supplémentaires à posteriori.

La technique doit être au service du confort.

Faire appel à un acousticien pour plus de confort

Une solution efficace pour offrir un véritable confort de vie aux occupants d’un logement est de faire appel à un acousticien. Ce professionnel mesure le niveau sonore de l’immeuble par rapport aux bruits extérieurs, aux bruits de choc, mais aussi aux bruits de réverbération si besoin.

Il réalise une véritable analyse, et transmet des prescriptions afin de vous conseiller sur les matériaux à mettre en œuvre pour améliorer les performances phoniques du bâtiment.

Son expertise peut donc être très complémentaire de celle d’un architecte ou d’un architecte d’intérieur.

L’acoustique est un nouveau confort de vie. Du moins, elle prend de plus en plus d’importance au regard des pollutions sonores croissantes auxquelles nous pouvons être exposés. Des solutions efficaces existent pour limiter les nuisances dues au bruit, et ce même dans des bâtiments anciens.

 

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up