Les nouveaux usages du smart

Mai 24, 2021 | En attendant Batimat, Usagers & Habitants

Smart home, smart city, smart building… à quoi correspond cette notion de smart ? Est-ce la nouvelle révolution en cours ? Est-ce le 4e fluide dans les bâtiments après l’électricité, le gaz et l’eau ? Quels sont les enjeux, les contraintes, les coûts, les freins mais également le potentiel du smart building ? Est-ce une nouvelle façon de penser les bâtiments ? Une révolution pour les architectes ? Bref, est-ce que cela va réellement changer l’usage de nos bâtiments que ce soit pour le résidentiel (nos maisons) ou pour le tertiaire (notre bureau). Réponses avec quatre experts :

 

 

Emmanuel François, Président SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities. Le but de l’association est d’organiser la promotion de la filière des Smart Buildings au sein des Smart Cities en associant un groupement de professionnels de l’offre. Unique en son genre de par sa transversalité et la diversité de ses membres, elle devance les approches traditionnelles en silo et fédère à ce jour plus de 460 entreprises représentantes de l’ensemble des corps de métiers liés au bâtiment et aux acteurs de la Smart City, et depuis janvier 2020, ceux du Smart Home (avec l’intégration de la Fédération Française de la Domotique) pour penser et définir le Smart Building d’aujourd’hui et de demain.

Ella Etienne, Directrice générale de Green Soluce, Vice presidente sur pilier smart city SBA. Diplômée de l’Ecole de commerce Essec et de l’Université de Mannheim, Ella Etienne prend la tête du cabinet de conseil en stratégie et innovation dans les domaines de l’immobilier et de la ville durables, Green Soluce. Elle est convaincue que le numérique doit agir comme un complément de la transition énergétique.

François Desgardins, Secrétaire général de Nexity Entreprise Solutions. Pour lui, la colonne vertébrale du bâtiment doit s’équiper de la data pour piloter l’internet des objets, rendre transparente l’utilisation des données et au-delà du bâtiment envahir toute la ville afin de créer des quartiers connectés. L’enjeu : adapter les enjeux numériques à notre culture européenne.

Eric Cassar fondateur et Architecte principal d’Arkhenspaces. architecte DPLG (diplômé de l’E.A.P.V.S., site des Beaux-arts, Paris) et ingénieur ETP (diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics, Paris). C’est en école d’ingénieur, après deux années de classes préparatoires scientifiques, qu’il découvre l’architecture, un domaine conjuguant à la fois l’art, la technique et la sociologie. Pour lui, on ne va plus concevoir les bâtiments comme avant car l’espace est lié à d’autres espaces, complètement immatériels. “Cela ouvre un nouveau champ de possibles : un bâtiment smart va créer des liens !”.

Une émission préparée par Frédérique Sauer et animée conjointement par Fabrice Cousté et Guillaume Loizeaud, Directeur du Mondial du bâtiment/Batimat

 

Intervenants :
  • Emmanuel François
  • François Desgardin
  • Ella Etienne
  • Eric Cassar

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up