Rénovation urbaine: présentation de l’outil numérique QIM (quartier Intelligent modélisé)

Avr 12, 2022 | Améliorer nos lieux de vie, Usagers & Habitants

La ville de demain se jouera à l’échelle du quartier . C’est pourquoi le Club de l’Amélioration de l’Habitat, a mis en place un groupe de réflexion portant sur la thématique de la requalification globale de bâtiments résidentiels et tertiaires mutualisée à l’échelle du quartier. Son nom de code « OPERAEU : Opérations de Requalification Architecturale, Environnementale et Urbaine » – ACTION CŒUR D’ILOT. Elle s’inspire d’un principe initié il y a quelques années par l’UNSFA, l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes  et Francois Pelegrin, architecte, et se définit comme une méthodologie opératoire de réhabilitation/rénovation de constructions portée à une dimension plus large que le seul bâtiment.

Pour Jean-Pascal Chirat délégué général du CAH, il s’agit d’un changement d’échelle pour parler de la modification de l’architecture des bâtiments mais aussi des infrastructures et des enjeux de la biodiversité.

« Nous nous adressons aux élus, aux maitres d’ouvrage, aux acteurs aménageurs et à l’Etat. »

Plusieurs phases sont associées : en premier lieu , intégrer les objectifs de transitions environnementales et sociétales en prenant en compte les nécessités de réduction de l’étalement urbain et de l’artificialisation abusive des sols puis concevoir un diagnostic architectural global et des solutions de remodelage compréhensibles par tous en exploitant utilement les technologies numériques constructives. Dans ce contexte, il s’agit de réinventer la gouvernance en mobilisant et en fédérant les synergies publiques et privées, de développer les solutions rationnelles d’ingénierie financière pour simplifier les obligations réglementaires, de lever les freins juridiques ou encore de développer les process d’industrialisation et les solutions de massification de la rénovation pour accroitre la compétitivité des opérations. Ce dernier aspect répond totalement aux ambitions d’Energie Sprong dont Sébastien Delpont est le fondateur en France. Les méthodes sont précises : définir les coûts globaux et les objectifs de productivité selon un système de planification des tâches interactif ou encore engager les opérations et activer les leviers de productivité en utilisant des outils digitaux de type configurateur pour évaluer les couts opérationnels globaux (matériaux, équipements, main d’œuvre et services).

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat compte désormais sur toutes les bonnes volontés pour faire avancer la prise de conscience dans le secteur et mettre en place des démonstrateurs pour rendre concret OPERAEU.

Intervenants :
  • François PELEGRIN, Architecte urbaniste , Union Nationale des Architectes UNSFA
  • Jean-Pascal CHIRAT, Chargé de Missions, Saint-Gobain, Délégué Général du Club de l’Amélioration de l’Habitat

  • Sébastien Delpont, Fondateur EnergieSprongFR,  Directeur associé GreenFlex

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up