Un marché des matières premières hors norme au 1er semestre

Juil 30, 2021 | Actualités et événements, Productivité

Un marché des matériaux en forte progression : retour à la normale ou rattrapage ?

 

L’activité du marché des matériaux est très dynamique sur les quatre premiers mois de l’année, comme l’indique la dernière note de conjoncture de l’union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem). Un dynamisme hors norme” : voilà comment est qualifié ce marché des matières premières dans le communiqué de presse que vient de diffuser l’Unicem.

Les chiffres sont parlant : +37,4% pour les granulats, +46,4% pour le béton prêt à l’emploi (BPE), +31% pour les tuiles, +24,2% pour les briques… Sans surprise, il s’agit bien évidemment du rattrapage du premier confinement et de l’arrêt de l’activité de mars-avril 2020. Aujourd’hui, l’activité bénéficie d’un double effet booster : les dépenses des agents économiques dont les besoins ont été bridés pendant plus d’un an mais également l’arsenal budgétaire des mesures de soutien et du plan de relance brandis par le gouvernement.

Les demandes de granulats et de BPE ont ainsi rejoint leur niveau de 2019, grâce à des carnets de commandes historiquement haut dans le bâtiment, et un redémarrage marqué des travaux publics. Le tout devrait déboucher sur une année 2021 “meilleure qu’attendu”.

Comme beaucoup d’industries, la comparaison la plus juste ne porte pas sur l’année 2020 tronquée par le confinement mais sur 2019, année normale. Cette comparaison est beaucoup plus parlante pour faire état de la forme actuelle du marché et c’est ce qui est couramment réalisé notamment sur le marché immobilier. Ainsi, en matière de production de granulats, la hausse est en avril 2021 de +4,7% par rapport à avril 2019, se situe 0,5% au-dessus de la moyenne des mois d’avril de ces vingt dernières années et 10,7% au-dessus de la moyenne de ces dix dernières années. “Côté Béton Prêt à l’Emploi, les livraisons d’avril 2021 dépassent aussi celles d’avril 2019 (+ 2,1%), se situant 15,6% au-dessus d’un mois d’avril moyen sur ces dix dernières années”, complète la note de l’Unicem.

La reprise est là en forme de rattrapage dans un premier temps, à confirmer sur le second semestre.

Intervenants : Fabrice Cousté. 

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up