Le financement de l’immobilier durable : quels sont les défis ?

Oct 14, 2022 | Environnement, Immobilier et bâtiment durables, Usagers & Habitants

Cette nouvelle émission explore tous les sujets de la filière Immobilier et Bâtiment sous l’angle du développement durable. Elle est réalisée en partenariat avec le Mastère IBD (Immobilier et Bâtiment Durable) de l’Ecole des Ponts ParisTech. Cette formation permet aux acteurs de la chaine de valeur de la filière de se préparer aux enjeux actuels et futurs du développement durable.

Chaque mois, le thème développé durant la semaine de cours du Mastère sera exploré en simultané avec des intervenants proposant leur analyse et leur vision. Pour ce 5ème numéro, 2 spécialistes apportent leur réponse à la question suivante : Le financement de l’immobilier durable : quels sont les défis ?

Arnaud Berger est associé chez Energiga, société spécialisée en Environnement et Energies renouvelables proposant des solutions disruptives, il est également Responsable Stratégie chez Mobion, société spécialisée dans le stockage d’énergie et la mobilité électrique. Arnaud a occupé de nombreux postes liés au développement durable dans différentes banques (Directeur développement durable, Directeur prospective économie verte et RSE)

Il a contribué à l’écriture de « Immobilier et bâtiment durables : réussir la transition carbone et numérique » aux éditions Eyrolles, codirigé avec Dominique Naert, le Directeur du Mastère. Enfin, il est le responsable de la semaine de cours du Mastère dont le thème est le financement du développement durable.

Arnaud nous explique que le financement de l’immobilier durable est une activité récente dans l’écosystème de la filière bâtiment. Il développe ensuite les différents niveaux de rentabilité de cette activité, en fonction des 3 segments du marché de la construction qui y ont recours. Il poursuit en décrivant les freins actuels au développement du financement de l’immobilier durable tout en nous donnant sa vision du futur de cette activité d’avenir.

Jan Verschueren est Gérant d’un fonds immobilier au sein de Generali Real Estate SGR, une société de gestion régulée par les autorités bancaires. Il a plus de 15 ans d’expérience dans le management d’investissements immobiliers, d’actifs, de risques et de construction et de management d’équipes dans un environnement international. Jan est membre de la RICS, et intervient sur les sujets de financement de l’immobilier durable dans des écoles d’ingénieur. C’est en qualité d’intervenant au Mastère IBD de l’Ecole des Ponts ParisTech que Jan nous fait part de son expérience dans cette émission Batiradio. Il a également contribué à l’écriture de « Immobilier et bâtiment durables : réussir la transition carbone et numérique » aux éditions Eyrolles, codirigé avec Dominique Naert, le Directeur du Mastère.

Jan nous explique que son métier consiste à créer des produits d’investissement immobiliers pour des investisseurs institutionnels (Generali et autres) qui placent leurs capitaux dans les pays de l’espace économique européen, avec un niveau de risque et de retour sur investissement. Depuis début 2021, une nouvelle Réglementation sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers édictées par l’Union Européenne (SFDR, ou Sustainable Finance Disclosure Regulation), a amené les Fund Managers à détailler la manière dont ils tiennent compte des Principales incidences négatives de manière spécifique et quantifiable. Selon Jan, la sensibilisation aux enjeux climatiques de l’ensemble des acteurs du marché immobilier est indispensable pour surpasser les freins et pérenniser l’assurance des actifs immobiliers sur le long terme. Sinon, les aléas climatiques risquent de coûter trop cher pour un assureur et si cela devait l’amener à refuser d’assurer le bien, cela impactera la valeur des actifs, au risque de déstabiliser l’ensemble. Cela doit absolument être évité par des actions d’atténuation et d’adaptation menées dès aujourd’hui. Jan pense que le métier de Fund Manager évoluera sur 3 niveaux, qui sont la digitalisation (désintermédiation, block-chain), le développement durable (démonstration de réduction d’émissions de CO2 par M€ investi, classement des gestionnaires d’actifs) et la tendance des marchés financiers (stratégies d’investissement adaptées et règlementations sur le rythme des amélioration environnementales).

Jonathan Louis est coordinateur Innovation à l’ADEME, diplômé du Mastère IBD promotion 2020. Il nous précise ses motivations l’ayant conduit à suivre le Mastère. Jonathan développe également le sujet de sa Thèse professionnelle.

Intervenants :
  • Arnaud Berger, associé chez Energiga et responsable Stratégie chez Mobion

  • Jan Verschueren, gérant d’un fond Immobilier, Generali Real Estate SGR

  • Jonathan Louis, coordinateur innovation à l’ADEME

Retrouver tous les épisodes de la série  Immobilier et Bâtiment durable

Autres articles autour du même thème.

L’interview de Valérie DAMIDOT à Batimat

L’interview de Valérie DAMIDOT à Batimat

Comment faciliter et simplifier la rénovation énergétique de votre logement ? Ce jeudi 6 octobre, la célèbre animatrice TV Valérie DAMIDOT était l’invitée de Batiradio à Batimat au côté de Julien SEVERE, directeur marketing d’Hellio. Tous deux, ils nous parlent des démarches liées à la rénovation énergétique. Pour réécouter l’émission, c’est ici :     […]

lire plus
play_arrow
Titre Auteur
volume_up