[Rénovation énergétique] De la paille pour l’isolation thermique, c’est possible !

Sep 16, 2022 | Actualités et événements, La rénovation énergétique dans les territoires, Productivité

La paille a le vent en poupe. Il en a déjà été question dans le Rendez-vous du Mondial du Bâtiment. A l’honneur ce mois-ci la rénovation de de 14 logements sociaux au 132 rue de la Convention, dans le 15e arrondissement de Paris. Des bottes de pailles ont été employées en isolation thermique par l’extérieur d’une résidence

L’objectif : répondre aux ambitions du Plan Climat de Paris, qui sont de réduire de 35 % les consommations énergétiques dans le parc social d’ici 2030, moyennant 5000 rénovations par an comme l’explique Benoit Quertier chef de service Patrimoine de Paris Habitat. Selon lui, cette opération présentait une belle opportunité, Paris Habitat était déjà propriétaire de la résidence voisine. Il souhaitait un chantier propre et acceptable.

Très concrètement, la pose de la paille, réalisée à partir de juillet 2020, a été réalisé par le biais de deux techniques détaillées par Volker Erlich architecte de l’agence Trait Vivant associé sur le projet.

Pour la partie basse de la résidence, c’est une méthode d’accroche par bretelles, c’est-à-dire une ossature formée par des sangles en tension, qui a été adoptée. Les bottes de paille sont posées horizontalement à l’aide de bretelles, à raison de deux bretelles par botte. Elles sont ancrées dans le mur puis tendues. Dans les étages supérieurs, il s’agit d’une insertion dans une ossature en bois selon une technique dite en épine. Elle précède là-aussi la pose d’un enduit recouvrant.

Cette pose de la paille a été l’occasion de soutenir la formation et l’insertion au travers de chantiers de formation et d’éducation menés respectivement par le Collect’IF Paille et le groupement Apij Bat/Depuis1920. Le premier a pris la forme d’un chantier participatif, pour former de jeunes architectes et artisans.

Le second, s’est porté auprès de plusieurs jeunes en insertion. Une démarche que salue Benoit Rougelot architecte de l’agence Landfabrik,. Ce chantier a permis de faire de la formation et de vulgariser ce sujet. « Il faut étendre les règles professionnelles à l’ITE. Pour massifier il faut une réglementation »

Les circuits courts ont été privilégiés ; la paille a été achetée à un agriculteur de Seine-et-Marne  Paris Habitat a en effet, en partenariat avec le Collect’IF Paille, promoteur du développement de l’usage de la paille dans la construction en Île-deFrance,

Fort de cette réussite le bailleur social n’en reste pas là avec déjà deux autres opérations en cours dont une dans le 12ème arrondissement de Paris.

Intervenants :
  • Benoît Rougelot, Architecte chez Landfabrik
  • Benoît Quertier, chef de service Patrimoine de Paris Habitat
  • Volker Ehrlich, Architecte, Trait Vivant

 

Retrouver tous les articles de la série : La Rénovation Energétique dans les territoires

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up