[Rénovation énergétique] Le premier “Collider” en Europe : la MoHo

Juil 14, 2022 | Actualités et événements, La rénovation énergétique dans les territoires, Productivité

Le projet Moho est né de l’idée de créer un outil innovant de partage, un lieu un peu différent de travail.

Une double stratégie détaillée par Pascale Huygue Doyère directrice de Normandie Aménagement : ramener  l’activité dans le centre de Caen et créer un endroit où les entrepreneurs peuvent conduire des projets innovants.

C’est donc l’ancienne concession Renault, en face des Rives de l’Orne qui a été choisie pour accueillir ce nouveau lieu.

Un espace de 7 500 m² dont 5 000 m² de plain pied destiné à ’incarner la collaboration, l’open Innovation, et soutenir l’esprit d’entreprendre pour relever les challenges d’aujourd’hui.

Un sacré défi de 18 millions d’euros.

Et des certifications à visées internationales : BREEAM et WELL. Il s’agit non seulement d’intégrer les meilleures pratiques en matière de bien-être et de confort humain au sein du bâti mais aussi de réduire les impacts environnementaux globaux des bâtiments

Mais tout n’a pas été simple comme le précise l’architecte Andréa Canina car il a fallu faire avec les contraintes d’un chantier en centre ville

Le site est composé de 3 bâtiments, 2 sont en périphérie de l’ilot. Ils ont fait l’objet d’une rénovation lourde.

« On ne pouvait pas pousser les murs.  On a dû étudier les situations avec Egis car les plafonds étaient assez bas. On a utilisé des matériaux plus fins.

Le bâtiment central a été reconstruit en totalité. Stéphane Bagot, chef de Projet Bâtiment Centre-Ouest d’Egis explique les  contraintes techniques ; il fallait tenir dans le volume de l’existant avec des hauteurs à respecter.

Il a également fallu gérer la logistique du chantier. Mais au vu des témoignages la coordination s’est bien passée entre les différents acteurs.

Le choix a été fait d’une charpente métallique avec des grosses verrières car il n’était pas possible d’avoir des ouvertures périphériques. 6 patios ont vu le jour avec des revêtements muraux en bois pour dissimuler les panneaux absorbants.

Tous s’accordent pour dire que l’avenir sera à la réhabilitation des friches industrielles et à une nouvelle manière d’aborder les espaces de travail.

Intervenants :
  • Stéphane Bagot, Chef de projet d’EGIS Bâtiment Centre-Ouest,
  • Pascale HUYGUE-DOYÈRE, Directrice de Normandie Aménagement 
  • Andréa CANINA, Architecte

 

Retrouver tous les articles de la série : La Rénovation Energétique dans les territoires

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up