La précarité énergétique touche 3,5 millions de français

Mar 1, 2021 | Actualités et événements, Usagers & Habitants

Près de 12 % des Français ont connu des difficultés à payer leurs factures d’énergie en 2019, selon l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE). Dans son bilan annuel, publié jeudi 14 janvier, il estime qu’au moins 3,5 millions de ménages se trouvent en situation de précarité énergétique.

 

Comment calcule t-on cet indicateur ?

Pour obtenir ces chiffres, l’ONPE combine plusieurs éléments, dont le « taux d’effort énergétique », c’est-à-dire la part des dépenses d’énergie dans le revenu du ménage. Quand ce taux atteint 8 %, le ménage est considéré comme précaire. Cela concerne en particulier 30 % des Français les plus pauvres.

Le nombre de ménages rencontrant des difficultés de paiement de l’énergie est en constante augmentation passant de 10 % en 2013 à 18 % en 2020 avec pour corollaire une hausse des interventions pour coupures En 2019, 671 000 ménages ont vu l’intervention d’un fournisseur d’énergie pour cause d’impayés (+ 17 % par rapport à 2018).

Un chiffre qui ne devrait pas s’améliorer pour 2020. Les mesures de confinement ont eu des conséquences encore plus importantes pour les foyers en précarité énergétique. L’ONPE anticipe une explosion des impayés et demandes d’aides aux services sociaux. 

Enfin, quant au ressenti du froid, l’Observatoire signale que « 14 % des Français déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2019, pendant au moins 24 heures », un chiffre en hausse par rapport à l’année précédente. En l’occurrence, c’est souvent la mauvaise isolation thermique des logements qui est en cause pour quatre ménages concernés sur dix.

 

Pour en savoir plus, écoutez le podcast :

Intervenant : Fabrice Cousté, journaliste Batiradio

 

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up