Accessibilité : en quoi le zéro ressaut en salles de bains impacte-t-il tout le bâtiment ?

4/51 votes

Replay du 04 juin : le Grand Dossier du Mondial du Bâtiment

 

La douche zéro ressaut désormais obligatoire à partir de 2021 dans le neuf. L’arrêté du 11 septembre 2020 modifie le précédent texte de 2015. Dans les logements situés en rez-de-chaussée (pour les permis de construire déposés depuis le 1er janvier) ou dans les étages desservis par ascenseur (pour les dépôts à compter du 1er juillet), au moins une salle d’eau, située au niveau d’accès au logement, doit être équipée d’une zone de douche dont l’accès se fait sans ressaut, ou d’une baignoire, qui pourra être réaménagée en douche sans intervention sur le gros œuvre. Les maisons individuelles à l’exception de celles construites pour leurs propres propriétaires ainsi que les logements des bâtiments d’habitation collectifs sont concernés. Cela n’est pas sans conséquence aussi pour les logements existants qui doivent être plus accessibles. En quoi le zéro ressaut impacte-t-il tout le bâtiment ? Quelles conséquences en rénovation ?

 

Intervenants :

  • André AUGST, Vice-président CEP-CICAT Ingénieur IPF expert en accessibilité
  • Claire LE QUELLEC, Présidente du Conseil Français des Architectes d’Intérieur
  • Hubert MAITRE, Secrétaire général de Afisb association des industries de la salle de bains
  • Julien SERRI, Délégué National aux Affaires Techniques du Pôle Habitat FFB
Share This