Ventilation et qualité de l’air intérieur – Améliorer nos lieux de vie

Juil 19, 2022 | Améliorer nos lieux de vie, Usagers & Habitants

La qualité de l’air intérieur est un sujet qui a souvent été oublié mais qui revient en force avec la crise sanitaire liée au Covid-19. L’air intérieur est 8 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur et des solutions doivent se mettre en place.

C’est dans ce contexte que le Club de l’Amélioration de l’Habitat et l’Association française de la ventilation se sont rapprochés en faisant converger leurs objectifs sur cette thématique. Comme l’explique Claude Bocek , Vice-Président de l’AFV, l’association est dédiée au développement de la ventilation et de la qualité de l’air dans les bâtiments résidentiels et tertiaires.

D’ores et déjà, elle compte sept membres fondateurs qui constituent la totalité de la chaine fabrication, distribution, installation, maintenance et exploitation dans le domaine du génie climatique. Il s’agit des organisations professionnelles suivantes : CAPEB , FEDENE, FNAS, SNEFCCA, SYNASAV, UMGCCP-FFB, UNICLIMA. Elles représentent environ 150 000 entreprises, 400 000 emplois en France, 2 200 points de distribution et 75 usines.

Parmi les solutions détaillées par Nicolas Blondet expert en QAI responsable prescription de la société VMI et membre de l’AFV.

“c’est en sensibilisant et en conseillant les occupants, en qualifiant – et donc en formant – les techniciens, en faisant évoluer la réglementation et en proposant des outils, comme des aides au diagnostic ou des contrats d’entretien” Parmi les grands défis à relever, la préservation du bâti par la ventilation et la maîtrise de la gestion de l’énergie directement en lien avec cette question de la qualité de l’air

Le député Jean-Luc Fugit Président du Conseil National de l’Air s’est emparé du sujet en déposant une proposition de loi en décembre.

Parmi les clés, une expérimentation de diagnostics de performance de la qualité de l’air intérieur pour les bâtiments, en plus des diagnostics de performance énergétique. Il veut aussi, à l’image de ce qui s’est fait en Belgique, donner un cadre juridique pour l’installation des systèmes de traitement d’air qui pourront se trouver par exemple dans les écoles, ou encore introduire dans les plans locaux d’urbanisme (PLU) une étude de l’exposition de la population à la pollution, ou créer des « garanties de santé-environnement » pour les installations sportives de plein air. Il espère avancer sur le sujet dans les prochains mois.

A consulter aussi : “Tables rondes sur la Qualité de l’Air Intérieur” (Le colloque des 20 ans de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur)

 

Intervenants :
  • Claude BOCEK, Vice-Président de l’Association Française de Ventilation, Président de Must
  • Nicolas BLONDET, Membre de l’Association Française de Ventilation, Responsable prescription VMI

  • Jean-Luc FUGIT, Député et Président du Conseil National de l’Air

 

 

Retrouvez tous les articles de la série Améliorer nos lieux de vie

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up