[Rénovation énergétique] La surélévation d’immeuble à Malakoff, Hauts-de-Seine (92)

Juin 24, 2022 | Actualités et événements, La rénovation énergétique dans les territoires, Productivité

La surélévation est une pratique ancienne, ancrée dans les paysages urbains. Elle est clairement une solution originale pour développer des projets immobiliers tout en rénovant l’ancien sans consommer de foncier. Elle peut aujourd’hui répondre aux besoins de rénovation du patrimoine et de création de logements dans les centres urbains.

C’est ce qu’illustre clairement les 2 opérations développées par Didier Mignery, architecte et président d’Up Factor et Marc Campesi qui dirige Diagonale Concept qui sont venus témoigner.

Surélévation d’un immeuble de logements collectifs à Malakoff

Situé à Malakoff, le projet développé par Didier Mignery a permis de transformer un petit immeuble de logements collectifs en le surélevant. Deux duplex avec terrasse ont ainsi été construits. Cette initiative répond à la nécessité de redensifier cette partie de la ville.

Techniquement, le bâtiment avait une structure qui ne permettait pas d’effectuer une surélévation en matériaux traditionnels. Elle a donc été créée en bois avec un système de construction en bois massif, appelé en CLT (Bois contrecollés). La charpente du clos couvert a été fabriquée entièrement en atelier (en hors-site), puis posée directement avec une grue mobile. Ceci a permis de construire le clos couvert en 10 jours et de limiter les nuisances pour les habitants de l’immeuble. Et Didier Mignery de souligner l’importance de l’accompagnement du client.

L’équipe de conception du projet a mis l’accent sur l’enjeu de santé et confort. Une exposition maximale à la lumière du jour a été recherchée via des ouvertures généreuses et des fenêtres de toit, tout en respectant l’architecture initiale du bâtiment. Finalement, cette surélévation se fond parfaitement dans le paysage visuellement grâce à sa structure en bois.

Le projet Green Box on the Roof

L’opération Green Box on the Roof s’est fait dans le même esprit selon Marc Campesi. C’est le deuxième projet en rénovation “bâtiment vert” d’Arioste après la propre rénovation de ses locaux labellisés BBC rénovation en 2016.

Le projet Green Box on the Roof est une prouesse technique et architecturale réalisée en un temps record, 6 mois ; avec un niveau de performance élevé, Bepos E2C2 sans énergies renouvelables. Le contexte du chantier était particulièrement difficile : plusieurs bureaux aux étages inférieurs occupés pendant la durée des travaux. Les équipements existants des niveaux inférieures de ventilation et chauffage étaient localisés sur la terrasse où est implantée la surélévation. Le chauffage et la ventilation ne devaient pas être arrêtés le temps du chantier ni déplacés.

La construction ossature bois s’est révélée un atout pour la réduction des surcharges : la toiture terrasse n’était pas porteuse. Il fallait s’appuyer sur la structure poteau & poutre existante des étages inférieures afin de créer une plateforme bois recevant la nouvelle construction. Les occupants se sentent bien désormais dans les locaux, la lumière naturelle est largement diffusée et l’acoustique est excellente, pas de “résonance” dans les locaux vides. Le bâtiment est monitoré pour un suivi de confort et de performance énergétique mesurés. Pour les deux architectes même si le coût peut encore être élevés, la surélévation a plus d’un atout. Il est donc temps de passer de la démonstration à la généralisation.

Intervenants :
  • Didier MIGNERY, CEO Upfactor  
  • Marc Campesi, CEO Diagonale Concept

 

Retrouver tous les articles de la série : La Rénovation Energétique dans les territoires

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up