Philippe Madec, Architecte urbaniste : la frugalité heureuse et créative

Mai 20, 2022 | Actualités et événements, Actualités et événements, Productivité

« ll faut qu’on arrête d’utiliser des matériaux qui sont à l’origine de la catastrophe portée par le monde des bâtisseurs ». L’architecte urbaniste Philippe Madec, pionnier de la construction écologique, ne mâche pas ses mots. Sa cible principale, le béton. « Notre manière de faire est absolument condamnée. Il faut changer non seulement les matières, mais aussi les techniques. «Ce qui est problématique, c’est le béton armé de ciment ‘Portland’ tel qu’il s’est déployé.”

Selon lui, la terre elle-même est un matériau très intéressant car elle est disponible sur les sites où l’on vient travailler. Sans oublier tous les matériaux biosourcés et géosourcés, tout le bois, la pierre, toutes les fibres. Philippe Madec estime qu’il ne faut pas se limiter . « Si on veut que la ville s’adapte aux changements climatiques, il faut trouver des solutions qui ne demandent pas de moteur. » Il ne faut pas qu’on continue, comme avec la climatisation, à produire de la chaleur pour produire du froid, ce qu’il juge aberrant.

Chantre de la frugalité heureuse et créative Philippe Madec ne prétend pas faire « une architecture traditionnelle, mais bien une architecture d’aujourd’hui, avec des technologies contemporaines », afin que ses bâtiments aient une empreinte carbone très

basse ». Pour lui pas question de parler transition écologique mais métamorphose car la clé selon lui « c’est le ménagement et pas l’aménagement. Pour épargner la terre. Et se demander « faut-il continuer à construire ? » L’objectif de demain, ce n’est pas le neuf, c’est la réhabilitation .

Le manifeste pour une frugalité heureuse et créative est devenu un mouvement Avec plus de 14 000 signataires aujourd’hui dont 5200 architectes, il s’est développé partout en France, avec un à plusieurs groupes locaux par département, avec un engouement également à l’étranger : Belgique, Algérie, Maroc, Taïwan, Cambodge, Vietnam…
Le mouvement travaille actuellement sur une cartographie de l’ensemble des ressources naturelles et humaines (artisans notamment) en France.

Intervenant :

Philippe Madec, Architecte Urbaniste, Pionnier de l’écoresponsabilité

 

Retrouver tous les épisodes de la série Le Grand Témoin

À consulter également : Construire bio ou géo-sourcé, est ce possible ? Panorama des solutions et des filières matures

 

Autres articles autour du même thème.

play_arrow
Titre Auteur
volume_up